Les mesures de protection et prévention garanties par Lign'Habitat

Pendant le confinement, l’équipe Lign’Habitat, en télétravail, s’est adaptée et a mis toute son énergie pour répondre au mieux à ses clients, et faire avancer les projets quand cela était possible.

Lign'Habitat, véritable chef d'orchestre de votre construction, bat la mesure !

À l’heure du déconfinement, Lign’Habitat, maître d’œuvre en construction de maisons individuelles, a une conviction forte. Selon Anthony et Sylvain, ses dirigeants : « Nous devons aujourd’hui tous apprendre à vivre avec ce virus et nous adapter tant que celui-ci sera présent. »

La priorité de Lign’Habitat a donc été de mettre en place des mesures de protection et de prévention. Garantir la sécurité sanitaire de ses clients, de ses collaborateurs et celle des artisans qui collaborent sur les chantiers de construction, tout en maintenant un très bon niveau d’accueil, d’accompagnement, et d’exécution de ses missions, au centre des préoccupations.

Des investissements en équipements pour prendre soin de tous

Des masques tissus réutilisables ont été donnés à tous les collaborateurs, clients et artisans. Au total, 500 masques ont été distribués. Ils sont obligatoires pour entrer dans nos locaux et sur les chantiers. Les conducteurs de travaux disposent en complément de visières.

Une paroi en verre à l’accueil et plusieurs panneaux amovibles permettent d’assurer les rendez-vous en toute sérénité.

Quatre distributeurs de gel hydro-alcoolique fixes et douze distributeurs portables sont présents dans les locaux. Des marquages au sol identifient les sens de circulation et les espaces d’attente.

De nouveaux process chez Lign'Habitat pour prendre soin de tous

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur les chantiers

Tandis que le conducteur de travaux privilégie les visites, seul, et une présence limitée d’intervenants, le port du masque ou visière, et le lavage des mains à l’arrivée et au départ de chaque visite, sont obligatoires, pour tous. Des consignes ont été transmises aux clients pour privilégier les visites soirs et week-ends, ou de les programmer avec le conducteur de chantier.
Les nouvelles règles de sécurité sanitaire sont affichées sur chaque chantier. Ces règles sont rappelées dans les compte rendus de chantiers en complément des règles habituelles.

Pour les relations commerciales

Lign’Habitat privilégie les rendez-vous à distance. S’il est jugé nécessaire de se réunir, les rencontres pourront être réalisées soit en extérieur, soit en salle de réunion ou bureau équipés de parois en verre. Autre nouveauté, la signature électronique certifiée. Pratique, rapide et dématérialisée, elle est mise en place pour réduire le nombre et la durée des rendez-vous physiques.

Pour les collaborateurs

Des dispositions particulières sont mises en place pour l’utilisation et l’entretien des parties communes (cuisine, sanitaire, imprimante, …). Des équipements extérieurs ont été ajoutés pour des rendez-vous ou des temps de détente en plein air.

Une communication adaptée à la situation

Pour la réouverture des locaux, le 18 mai, Lign’Habitat a déployé une nouvelle signalétique. Déclinée sur un ton humoristique, elle a vocation à informer et guider les visiteurs tout en conservant une ambiance zen et détendue. Les clients et les entreprises avec lesquelles nous travaillons, ont toutes reçu un courrier d’informations.

La direction de ce maître d’œuvre, situé à Goven, est convaincue que le seul chemin à prendre est « d’avancer en nous réinventant, tout en étant attentif à la sécurité de chacun. Cette situation qui nous affecte tous ne doit ni contraindre les projets de nos clients, ni les relations qui nous lient à eux. »

D’autres aménagements verront probablement le jour, en respect des directives imposées, tout en facilitant l’appropriation de ce nouveau contexte sanitaire.

 

Pour l’heure, l’ensemble de l’équipe Lign’Habitat reste optimiste en l’avenir : « on sent que les clients tiennent à leur projet de construction. Maintenant qu’il est à nouveau possible de visiter des terrains, les contacts reprennent, on peut relancer les études de projets, c’est très rassurant. »

Retour aux actualités