On a interviewé Jean-Marie : conducteur de travaux chez Lign Habitat

Zoom sur Lign’Habitat, maître d'œuvre en Ille-et-Vilaine depuis 2008. Voici quelques confidences sur ce qui fait notre succès, mais chut, c’est un secret, ne le divulguez pas à trop de monde !

  • Goven, de magnifiques locaux réalisés sur-mesure, visibles depuis la 4 voies, où l’on est toujours le bienvenu,
  • + de 800 clients et 439 maisons construites, autant d’expériences différentes qui enrichissent le projet de chaque nouveau client,

Et surtout,

  • 10 experts en bâtiment et construction qui œuvrent chaque jour pour mener de bout en bout des projets sur-mesure. Ils sont conducteurs de travaux, commerciaux, prospecteur foncier, assistante commerciale…

Pierre essentielle de l’entreprise, découvrez nos collaborateurs à travers une série de portraits. Pour démarrer, Jean-Marie, directeur technique et conducteur de travaux se plie à l’exercice !

Jean-Marie : conducteur de travaux Lign'Habitat

1. Quel est ton parcours pour devenir conducteur de travaux ?

- 4 années d’étude : du CAP / BEP construction et topographie avec option construction au Bac technique en suivi de chantier.
- 3 métiers : d’abord, diagnostiqueur immobilier pour enfin devenir conducteur de travaux, puis responsable technique.
- 9 années d’expérience chez Lign'Habitat, maître d'oeuvre à Goven.

2. Comment qualifier la journée type d’un conducteur de travaux chez Lign’Habitat ?

Polyvalence, gestion des imprévus et relationnel résume bien notre journée.

Un conducteur de travaux est à la fois :
« Super chef de projets » : gestion des dossiers administratifs, suivi des budgets, traitement des demandes clients, échange avec l’équipe…  La journée commence dans nos locaux de Goven et se poursuit sur le terrain.
« L’œil de Moscou sur le terrain » : on observe et contrôle l'avancée des travaux, avec les artisans ou à la demande des clients, de manière prévue ou impromptue afin de valider les interventions récentes et mieux prévoir les interventions à venir.
« L’homme aux 1001 tours » : au cours de réunions de chantier, des interrogations ou imprévus sont à gérer. Le conducteur de travaux est là pour répondre au mieux aux clients et aiguiller le mieux possible les artisans, voir suggérer des solutions inédites.
« Un pilote connecté » : au-delà de nos procédures bien établies, nous partageons instantanément avec nos clients le suivi des chantiers via une application dédiée.
« L’éternel apprenant » : régulièrement, en interne, je suis une formation pour rester informé des aspects techniques et sécuritaires de mon métier.

3. Quel type de relation entretient le conducteur de travaux avec les artisans ?

Un maître mot : la confiance, pour pouvoir travailler main dans la main.
Le ciment de la relation est fait de franchise et d’honnêteté, des valeurs humaines que j’apprécie particulièrement.

4. Quelles sont les compétences essentielles d’un conducteur de travaux ?

La connaissance technique liée à la construction et au bâtiment est essentielle, mais à elle seule, elle ne garantit pas un bon suivi du projet de construction. Pour gérer convenablement plusieurs chantiers en même temps et les échanges avec ses clients et artisans, des qualités organisationnelles et humaines sont indispensables : réactivité, rigueur, relationnel, écoute notamment.

Imprévus, tenue des délais, contraintes techniques, … le conducteur de travaux doit faire preuve d’une bonne maîtrise de soi pour absorber stress et pression tout au long de la construction.

5. Comment les clients sont informés de l’avancée de leur chantier ?

  • Le contact humain, c’est ce que l’on privilégie. Ils sont toujours conviés aux réunions de chantier. Sinon, on les débriefe à distance.
  • Des preuves dématérialisées. Le compte-rendu régulier de leur chantier parvient en quelques clics au client à l’issue du rendez-vous.

6. Sur quels points pensez-vous faire la différence ?

  • La personnalisation ! Chez un maître d’œuvre comme Lign’Habitat, pas de projet type, pas de catalogue. Du début à la fin, le projet de construction, de A à Z, appartient au client.
  • Le client, partie prenante. Le client a les clés du chantier, il est chez lui. Il rencontre les artisans, il suit l’avancée des travaux, et peut aussi provoquer des rencontres.
  • Le local. Lign’Habitat privilégie la combinaison proximité-professionnalisme dans le choix des artisans. C’est pour cela aussi que nos chantiers sont dans un rayon de 40kms autour de Rennes.
  • La qualité de service / réactivité. Pour garantir un meilleur accompagnement et un suivi optimal de la construction, chez Lign’Habitat, le conducteur de travaux gère un nombre limité de chantiers.

 

« Lign'Habitat, c’est l’agilité d’une petite structure, et le professionnalisme d’une grande maison de la construction. Un atout tant pour les clients que pour nous, salariés. »

Retour aux actualités